Témoignage de Jean-Charles B. le 12/12/2020

J’ai rejoint l’AJR en juin 2020, profitant d’une période où, entre deux confinements, nous pouvions profiter des ateliers de l’association et bénéficier des entretiens individuels avec mon parrain.

J’ai trouvé au sein de cette organisation tout ce qu’il faut, me semble-t-il (en tous cas cela est vrai dans mon cas), pour se remettre en marche et trouver plus qu’un emploi, une vraie mission qui vous corresponde : l’investissement, la bienveillance, le dynamisme, le réseau de ses parrains et marraines bénévoles et de son secrétariat.
Je ne peux pas mieux dire : c’est grâce au réseau de l’AJR (parution de mon mini CV dans la Newsletter du Club des Entreprises des Portes du Médoc qui a attiré l’œil de mon boss actuel) que je suis désormais en fonctions et que je m’épanouis à nouveau professionnellement.
Je suis certain que la préparation des entretiens que j’ai eu au sein de l’association (collectivement et individuellement m’ont aidé à convaincre mon actuel employeur à m’embaucher.
Avant tout, l’AJR m’a permis de retrouver confiance en moi ; facteur clé de la réussite dans mon projet, après une période de chômage de 18 mois et un âge avancé (54 ans).
Tous mes sincères remerciements.