Témoignage de Virginie B. le 10/08/2020

À mon arrivée à l’AJR je me demandais ce que je faisais là car je pensais qu’à mon âge et sans grands diplômes, retrouver un travail serait mission impossible. Je n’avais plus confiance en la société et les êtres humains.

J’ai rencontré des personnes formidables et bienveillantes que ce soit les parrains et marraines ou les filleuls qui avaient chacun une histoire à raconter.
La 1ere chose c’est apprendre les nouveaux codes du monde du travail avec les différents ateliers, puis viennent les moments privilégiés avec sa marraine et là on cherche nos compétences (ah bon j’ai autant de compétences ???) et enfin on construit son projet à son rythme, sans pression.
J’avais besoin de temps pour me reconstruire et j’ai consacré ce temps utilement en passant certifications et diplômes.
Et voilà j’ai « choisi » l’entreprise dans laquelle je me projette pour ses valeurs humaines et ses produits innovants.
Je pars vers de nouvelles aventures professionnelles en tant qu’assistante commerciale et en CDI à 50 ans.
Je suis arrivée à l’AJR comme une petite souris qui se voulait transparente et je pars de l’AJR comme une lionne forte de ses compétences et de son expérience.

Virginie B. le 10/08/2020