ÉDITO DU PRÉSIDENT

Juin 2018
photo de parachutistesEn 1539, c’est par ordonnance (déjà) que François 1er impose le français pour fonder la nation. Or depuis quelques années, par effet de mode, les idolâtres du globish snobent les subtilités de notre langue et bradent notre héritage. Pour ce clin d’œil d’humour avant les vacances, sans quitter le thème de l’emploi, j’ai regroupé un florilège d’anglicismes qui envahissent notre quotidien et motivent ma nouvelle croisade. Je deviens, pour l’occasion, le storyteller de la vie d’un chômeur dont l’objectif s’intitule working first !
En savourant son brunch dans un food truck, géré par uber eat, il est attiré par des flyers annonçant le black friday et la semaine du white. Parti au volant de son crossover, il délaisse le drive pour s’exercer au self scanning, utilisant son french flair pour détecter la french tech.
Lire plus