ÉDITO DU PRÉSIDENT

Juin 2016
photo de parachutistesJe profite de ce dernier bulletin avant la pause éditoriale de l’été pour établir un bilan de notre activité à mi-parcours de l’année. Nous avons accueilli près de 60 jeunes et seniors aux profils riches et diversifiés. Pour respecter les usages, nous les avons dénommés filleul(e)s, mais il serait peut-être plus judicieux de les qualifier de chercheurs d’emploi plutôt que de demandeurs d’emploi.Simple subtilité sémantique ? A bien réfléchir, pas seulement. Face à cette ambivalence entre recherche active et démarche passive, nous avons pris le parti de tendre la main plutôt que montrer du doigt. Notre rubrique filleuls heureux s’est enrichie de 37 noms, soit un taux de sorties positives de 62 %, juste reflet de l’atonie du marché de l’emploi. Lire plus