ÉDITO DU PRÉSIDENT

SEPTEMBRE 2020
photo de parachutistesA« rrêtez le monde, je voudrais descendre ».
Ecrit il y a très longtemps, ce trait d’humour misanthrope du dramaturge de Obaldia reflète la période délicate que nous venons de vivre. Littéralement et non plus littérairement. Il faut reconnaître que la vingtième saison d’activité de l’A J R qui débute ce mois-ci, s’inscrit dans un contexte encore très particulier. Les expressions « gestes barrières » et « distanciation physique » ne figurent toujours pas au lexique de notre guide du parrainage car, admettons-le, ne plus serrer la main, emprisonner un sourire derrière un masque n’est pas la meilleure posture pour engager la conversation et favoriser l’ambiance d’un entretien. Une solution, un repaire : mobiliser les yeux dans leur fonction habituellement reconnue de miroir de l’âme.
lire plus